Skip to main content
European Commission logo

Climat et changement planétaire

Rendre les réseaux énergétiques insulaires plus efficaces et plus durables

L’énergie coûte plus cher sur les îles, souvent isolées du réseau national. Augmenter les énergies renouvelables réduirait ces coûts, mais les îles européennes ne disposent pas de l’infrastructure nécessaire. Le projet INSULAE, financé par l’UE, a démontré la viabilité technique et économique de la décentralisation de leur approvisionnement énergétique pour une énergie durable et abordable.

Add to pdf basket

Les dommages aux océans de la planète seraient irréversibles, révèle une étude sur le point de basculement

Une étude de quatre ans financée par l’UE révèle l’existence d’une boucle de rétroaction climatique qui menace de pousser les écosystèmes marins au-delà de seuils critiques. Selon les chercheurs du projet COMFORT, il faut agir maintenant pour éviter que la hausse des températures, l’acidification des océans et la baisse des niveaux d’oxygène provoquent des modifications irréversibles des habitats.

Add to pdf basket

Création de la première carte mondiale du pergélisol arctique

Les côtes de pergélisol constituent l’un des écosystèmes les plus dynamiques de la planète et subissent des changements rapides. Le projet Nunataryuk, financé par l’UE, a évalué l’impact du dégel du pergélisol côtier et sous-marin sur le climat mondial. Ses travaux sur les stratégies d’adaptation et d’atténuation renforcent également la résilience des populations côtières de l’Arctique.

Add to pdf basket

Le volcan où les émissions de CO2 sont transformées en pierre

La réduction des gaz à effet de serre dans l’atmosphère est un élément essentiel de la lutte contre le changement climatique. C’est pourquoi les chercheurs de l’UE ont mis au point une nouvelle méthode pour capturer les émissions et les stocker sous terre sous forme de roche. pour soutenir les objectifs climatiques européens.

Add to pdf basket

Une nouvelle technologie de recyclage de la chaleur résiduelle permet à l’industrie de réaliser des économies d’énergie

Le secteur industriel représente près d’un tiers de la consommation d’énergie dans l’UE, principalement pour la chaleur et les procédés thermiques. Le projet ETEKINA, financé par l’UE, a développé une technologie qui recycle la chaleur de l’usine, réduisant ainsi l’impact sur l’environnement et les coûts d’exploitation. Il soutient l’objectif de neutralité climatique de l’UE d’ici à 2050.

Add to pdf basket

Des capteurs bon marché pour une meilleure surveillance de la qualité de l’air

Les polluants atmosphériques constituent une menace pour les chercheurs et les citoyens. Grâce à des technologies de détection peu coûteuses, le projet VIDIS, financé par l’UE, entend permettre des évaluations plus précises de l’exposition aux particules. La surveillance régulière de la qualité de l’air pourrait apporter des bienfaits considérables à la santé des citoyens de l’UE.

Add to pdf basket

Définir le rôle futur de l’UE sur la scène mondiale

La coordination internationale est essentielle pour relever des défis tels que le commerce et le développement, la sécurité, le changement climatique, les migrations et la finance mondiale. Le projet GLOBE, financé par l’UE, a identifié les principales tendances dont l’UE devrait tenir compte pour ses stratégies futures dans ce domaine. Ce travail contribuera à maintenir les citoyens de l’UE et leurs intérêts au cœur de la gouvernance mondiale pour les décennies à venir.

Add to pdf basket

Protéger les infrastructures critiques de Chypre contre les catastrophes naturelles

L’eau, l’énergie et les transports sont de plus en plus vulnérables au changement climatique, aux cyberattaques et souffrent d’une complexité croissante. KIOS, centre d’excellence financé par l’UE et animé par des chercheurs, a conçu des solutions numériques qui protègent ces services essentiels et améliorent la sécurité des citoyens de l’UE tout en stimulant l’économie de la connaissance.

Add to pdf basket

Naviguer en toute sérénité: une technologie révolutionnaire de l’UE aide le secteur maritime à passer au vert

Le transport maritime est responsable de 3% des émissions mondiales de carbone. Un financement de l’UE a permis de produire deux modèles de navires ainsi que des technologies de modernisation pour les navires de croisière et les vraquiers actuels. La durabilité maritime est une priorité de l’UE qui entend réduire les émissions et créer des opportunités de croissance économique et d’emplois verts.

Add to pdf basket